FAQ

FAQ

nectaflor_produktkategorien4

 

Miel

1. Mon miel est cristallisé ou est devenu dur, que dois-je faire ?

On peut placer le miel dans un bain-marie chaud. Mais la température de l’eau ne devrait toutefois pas être supérieure à 40° C afin de ne pas altérer la très grande qualité du miel.

 

2. Pourquoi le miel liquide peut-il cristalliser ?

La plupart des miels liquides cristallisent au fil du temps. C’est là un phénomène physique naturel qui n’a aucune incidence sur la qualité et les vertus du miel. La façon dont un miel cristallise et la vitesse à laquelle il le fait dépendra de sa provenance botanique, ou de la relation entre les deux types de sucre qui le composent (fructose, le sucre du fruit, et glucose). Plus la proportion de glucose est élevée, plus le miel cristallise. La cristallisation est très visible, avec une couche solide au fond et une couche liquide au-dessus. Pour rendre au miel son état liquide, il suffit de le chauffer au bain-marie (à moins de 40 °C).

Les miels crémeux peuvent également cristalliser selon le processus naturel, auquel cas une fine couche liquide marron se forme. Là encore, cette transformation est naturelle et n’a aucune incidence sur la qualité et les vertus du miel.

 

3. Pourquoi les enfants de moins de 1 an ne doivent-ils pas consommer de miel ?

Dans le miel, on peut trouver des spores isolées de la bactérie « Clostridium botulinum ». Cette bactérie forme une toxine qui peut provoquer une maladie du nom de « botulisme ». Mais ces spores ne sont dangereuses que pour les nourrissons jusqu’à l’âge de 12 mois, car le système intestinal du nourrisson n’est pas encore aussi acide que celui de l’enfant et de l’adulte. Dans un milieu intestinal acide, la bactérie ne peut pas être activée.

 

4. Combien d’OGM y a-t-il dans le miel ?

On ne peut totalement exclure la présence de pollens OGM isolés issus de plantes génétiquement modifiées ni dans les miels d’Amérique latine ni dans les miels en provenance d’autres pays. Les abeilles ne sont généralement pas élevées dans des zones d’agriculture intensive, car elles n’y trouvent que peu de nourriture. C’est pourquoi les apiculteurs installent plutôt leurs ruches dans des régions de faible exploitation agricole, c’est-à-dire dans des environnements naturels. Les abeilles ne volent généralement pas activement vers les plantes OGM les plus répandues en Amérique latine (soja, maïs et coton) car elles ne produisent pas ou alors très peu de nectar.

Le miel ne contient que de petites quantités de pollen, autrement dit, un pot de miel de 500 g contient environ 0,5 g de pollen. Seule une très petite partie de ce pollen est à son tour issue de plantes OGM, si tant est qu’un tel pollen soit présent dans le miel. En fait, cela évoque en quelque sorte l’expression proverbiale suivante : rechercher une aiguille dans une botte de foin – ou alors dans notre cas, rechercher du pollen OGM dans du miel qui ne contient lui-même déjà qu’une très faible quantité de pollen. Sur le plan analytique, il est impossible de déterminer la proportion exacte de pollen dans le miel, car cette proportion dépend plus du prélèvement que de l’analyse. Les scientifiques de l’UE travaillent actuellement au développement de telles méthodes (concernant tant le prélèvement que l’analyse). On estime que la proportion de pollens issus de plantes génétiquement modifiées représente un millième du pollen total contenu dans le miel sud-américain. Autrement dit, un kg de miel contient au maximum 1 mg de pollen OGM. Mais cette proportion peut également être bien moins élevée encore.

 

nectaflor_produktkategorien2

 

Fruits, Fruits sécs

5. Les fruits tendres, qu’est-ce que c’est ?

Après avoir été traités avec de la vapeur d’eau extra douce, nos fruits secs sont transformés en fruits tendres. Ils sont particulièrement mous et juteux ! Tous ceux qui croquent dans un fruit tendre nectaflor sentent la différence.

 

6. Pourquoi y a-t-il des abricots clairs et des abricots foncés ?

À l’air, les abricots deviennent plus rapidement bruns, ils s’oxydent. Nous évitons cela en les soufrant très légèrement afin qu’ils conservent aussi leur belle couleur orange clair à température ambiante. Les abricots bio ne sont pas soufrés et c’est la raison pour laquelle ils brunissent.

 

7. Pourquoi certains fruits secs sont-ils traités avec de l’huile végétale ?

Certains fruits secs collent entre eux pendant le stockage à cause du jus des fruits. Nous mélangeons ces quelques articles à une quantité minimale d’huile végétale durcie pour éviter l’agglutination.

 

8. Les fruits ont un dépôt blanc. Est-ce que c’est de la moisissure ?

Le dépôt blanc est du sucre. Avec le temps, les fruits deviennent progressivement plus secs. Pendant ce processus, le sucre se cristallise à la surface (par ex. les figues ou les canneberges). Ces fruits peuvent être consommés sans problèmes.

 

9. Je vois des points blancs sur les canneberges. Qu’est-ce que c’est ?

Dans le cas de ces points blancs, il s’agit de fructose. Ces fruits peuvent être consommés sans problèmes.

 

10. Est-ce qu’il peut y avoir des résidus de noyaux dans les fruits secs ?

Malgré un dénoyautage minutieux et un contrôle de qualité rigoureux, il peut arriver qu’il y ait des résidus de noyaux dans les fruits.

 

11. Des « flocons » se sont formés dans mon sirop, il est devenu trouble. De quoi s’agit-il ? Dois-je m’inquiéter ?

Nos sirops sont produits à partir d’une proportion très élevée de fleurs, de feuilles et d’herbes (des ingrédients qui sont tous naturels) et c’est pourquoi des « flocons » peuvent se former ou le sirop peut devenir trouble. On peut par conséquent dire en toute bonne foi que ces « flocons » dans le sirop sont un gage de qualité.

 

12. Quelle est la différence entre conservation et sulfurisation ?

La conservation c’est l’action de conserver des denrées alimentaires par des procédés physiques (par ex. chauffer, refroidir), chimiques (p. ex. ajout d’agents conservateurs, fumage) et biologiques (p. ex. formation d’alcool). On parle de conservation des aliments.
On parle de conservation des aliments.

La sulfurisation est un procédé de conservation chimique car il nécessite l’utilisation de « dioxyde de soufre » ou « d’acide sulfurique ». Le conservateur « dioxyde de soufre » a un effet tant antimicrobien que de désactivation enzymatique.

De plus, l’acide sulfurique sert également d’antioxydant et de stabilisateur de couleur, par ex. pour les fruits secs.

 

nectaflor_produktkategorien7

Noix, Mélanges de Noix

13. Réactions allergiques aux noix

Malgré leur effet positif sur la santé, les noix peuvent provoquer des réactions allergiques chez certaines personnes. Il faut alors renoncer au produit qui a déclenché l’allergie et demander conseil à un médecin.

 

Sirop

14. Qu’est-ce qui de nos jours est encore en faveur des bouteilles en verre ?
  • Pour le bien de la santé : le verre est inerte. Autrement dit, le verre est le seul matériau d’emballage qui ne nécessite pas de revêtement supplémentaire pour garantir que l’aliment qu’il contient conserve toute l’authenticité de son goût.
  • Recyclage : le verre peut être recyclé, il est recyclable à 100% et à l’infini.
  • Écobilan : quand on recycle du verre, on réduit la consommation d’énergie et de matières premières, et la pollution de l’air et la quantité de déchets diminuent. Lors de la fabrication du verre, la pollution de l’air et de l’eau est réduite de 20 ou 50% grâce au recyclage du verre.
  • Conservation : les produits conditionnés dans du verre peuvent être conservés de manière prolongée.
  • En bref : le verre est durable, imperméable, hygiénique, il peut prendre différentes formes, il est esthétique et naturel.

 

15. Dans mon sirop, j’ai observé la formation d’un dépôt blanc. Qu’est-ce que c’est ?

Ce dépôt blanc est du sucre qui est cristallisé, il n’y a donc aucun problème. Le sirop contient 60 à 65% de sucre. Quand un sirop reste ouvert trop longtemps et que de l’eau s’évapore à cause de l’air sec ou quand il est conservé au frais dans le réfrigérateur, il se peut qu’une partie du sucre contenu dans le sirop cristallise. Si on chauffe le sirop (par ex. en le faisant bouillir), le sucre se dissout.